C’est Talus’inant !

Entre le MIUT et l’UTB, je cherchais un trail avec du dénivelé, loin des foules de coureurs toujours dans l’esprit découverte.

Me voilà finalement inscrit au Trail de la Chaussée des Géants et débarqué à Thueyts petit village de la vallée haute de l’Ardèche. Valise posée, les sentiers insistent de suite à la balade, l’Échelle du Roi est impressionnante avant de descendre jusqu’au Pont du Diable à côté d’une petite plage, l’endroit est paisible en cette fin de journée. Ambiance conviviale et festive dans le Parc du Château de Blou, lieu de retrait des dossards. Le trail est parrainé par Julien Rancon et soutien l’association « A Chacun Son Everest » qui aide les enfants atteints de cancer. J’arrive trop tard pour la conférence donnée sur l’approche pratique de la nutrition en course. Pas grave que la fête commence, rendez-vous le lendemain matin 6h30 pour le départ !

Proximité de l’hébergement, je traverse la place du village, pose la valise dans la voiture et me positionne sur la ligne de départ dans une ambiance décontractée. Je pars un peu vite et le sentier s’élève rapidement, les mollets tirent et chauffent déjà. Les sensations ne sont pas très bonnes à cause d’un laçage à optimiser. Cette petite gêne m’oblige à deux trois arrêts, la course est encore longue et  cette première ascension de 800m D+ sur environ 10km permet de trouver son rythme. Les genets sont en fleurs et tapissent les montagnes, les panoramas offerts sont de toutes beautés, le plaisir est bien là ! Je passe en mode photographe trailer et assez de caler mon allure sans me griller pour prendre un max de plaisir.

Les nuages viennent caresser les sommets et les sensations reviennent sur le plateau à 1200m d’altitude qui nous mène au hameau inhabité de La Chaumienne avant d’attaquer la descente. Il faut être concentré, les pierres sont glissantes et les sentiers techniques. Me voilà au premier ravito Mayres altitude 573m, village enclavé entre deux puissantes montagnes. 2h34 67ème 20km, je ne traine pas. Je traverse le pont où l’Ardèche coule sous un débit calme, la vierge semble me faire rappeller que ce n’est certainement pas toujours le cas.

La difficulté majeure se présente maintenant, la montée d’Abraham 700m D+ sur 4km la pente se fait bien raide. Mains sur les genoux je pousse, pour une fois pas de bâtons, je grimpe sous une bonne allure! Au somment le chrono affiche 3h38, le panorama est encore magnifique. Second souffle trouvé, je me lance dans la descente sur le Chemin des Gardes. On traverse à plusieurs reprises des chaos basaltiques, c’est technique et ludique. Ravito 2, je fais le plein d’eau rapidement, désormais la piste forestière annonce quelques kilomètres plus roulants. Pas de grosse chaleur et heureusement, je trottine tranquillement en profitant des paysages sur 6km. Arrivé au point d’eau Fontfreyde, une équipe de bénévoles met la bonne ambiance, bravo à eux ! Un peu de Nok sur les pieds et je repars en suivant un coureur en barefoot avant d’attaquer les 7km de descente avec de jolis singles. Je garde un peu de fraicheur pour la dernière ascension.

Jaujac m’y voilà, joli village de caractère avec son pont Romain et dernier ravito express. Je me rafraichi la tête dans la fontaine au cœur de la place du village. Je pointe en 74ème position 5h32 de course et le ciel laisse apparaitre de gros cumulus. Je prends d’ailleurs quelques gouttes dès le début de la montée de 500m/D+, l’orage devient menaçant. Un gros raidillon clôture cette ascension, je sors la Gore Tex sur les crêtes, les coups de tonnerres sont de plus rapprochés, et à vrai dire je ne suis pas trop rassuré. Les jambes répondent bien, j’accélère dans cette dernière descente qui nous mène au Pont du Diable, point d’orge de ce magnifique tracé. Le dernier kilomètre est une montée pour revenir au village de Thueyts, histoire de cramer ses dernières forces. Je franchi la ligne en 7h26 63ème, accompagné de Mathieu Gineys comme tous les concurrents (158 arrivants). Le tee-shirt Finisher est enfilé avec joie, photo souvenir et je fonce aux douches. Un excellent massage offert par l’école de kiné de Vichy, ainsi qu’un bon repas clôture cette magnifique journée.

_DSC94841(1)
Descente vers le Pont du Diable après l’orage

Quel plaisir de découvrir un territoire de cette façon. Une fête réussie, ce Trail de la Chaussée des Géants.

Vidéo souvenir https://www.youtube.com/watch?v=GxygHgUv8kk

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s